L’EUROPE ET LA LÉGALISATION DU MARCHÉ DES JEUX

Modifié le 07 octobre 2015

Si on compare les pays d’Europe dans le domaine de la légalisation du marché des jeux en ligne on va de surprise en surprise. Aucune coordination, des décisions complètement différentes suivant les pays, cela va de l’ouverture total à l’interdiction non moins totale des jeux d’argent et paris en ligne. L’Angleterre a montré l’exemple en autorisant les jeux en ligne et en ouvrant tout grand le marché de ces derniers. En ce qui concerne l’Allemagne, elle n’a pas encore décidé de quel côté penchera la balance. Plusieurs autres pays comme l’Italie, la Belgique et la France ont interdit les casinos en ligne mais par contre autorisé le poker en ligne, avec parfois quelques restrictions. D’autres encore comme l’Ukraine et la Russie ne veulent plus entendre parler de casinos terrestres et les ont complètement interdits, ce qui réjoui les casinos en ligne qui ne sont pas encore interdits quant à eux. En Roumanie tout est interdit, jeux, casino, poker et paris en ligne.

 

Bruxelles est toujours en attente des modifications qu’elle a demandées à la Belgique et la France mais cela n’a pas vraiment l’air d’avancer ni chez l’un ni chez l’autre. Chacun cherche à garder le plus possible d’avantages pour les sites de son pays, ce qui ne plaît pas à la Commission Européenne. Les internautes et les opérateurs ne savent plus sur quel pied danser et ces derniers sont montés contre la décision d’interdire la publicité sur Internet ou par n’importe quel autre moyen.

 

L’ouverture du marché des jeux en ligne français aura-t-elle finalement bien lieu le 1er janvier 2010… rien n’est moins sûr pour l’instant, du moins jusqu’à ce que le texte du projet de loi soit changé et que les modifications soient acceptées par Bruxelles.

Partager
L’EUROPE ET LA LÉGALISATION... sur :
Ban Single


Les articles ci-dessous peuvent aussi vous intéresser:



Les commentaires sont clos.