L’ÉTAT FRANÇAIS VIENT EN AIDE AUX CASINOTIERS

Modifié le 20 octobre 2015

Les casinos français sont dans une très mauvaise passe, et ce depuis le début de l’année dernière. C’est tout d’abord la loi anti-tabac qui leur a porté un sale coup, puis la crise mondiale est venue qui a continué le travail de sape, et enfin avec la concurrence des salles de casino en ligne, les casinotiers ne voient plus de lumière au bout du tunnel.

Mais l’État est là et a décidé de venir à leur aide en assouplissant les règles d’implantation des machines à sous dans les établissement de jeu, en faisant baisser les charges sur le poker au casino, et en révisant le barème des prélèvements que l’État fait jusqu’à présent sur le produit brut des jeux. Si le Gouvernement révise sérieusement son barème et en relève les seuils, cela signifiera une baisse automatique de l’impôt le plus lourd frappant les casinos.

Le problème est qu’une partie de ces promesses dépend de la libération des jeux d’argent en ligne qui devait en principe avoir lieu le 1er janvier 2010, mais qui sera presque certainement repoussée, puisqu’elle n’a pas même encore été votée et risque de ne l’être qu’au milieu de l’année prochaine.

Les casinotiers sont néanmoins très contents de la promesse d’aide du Gouvernement français, surtout sur le fait qu’ils pourront enfin obtenir de nouvelles machines à sous plus facilement. Ils espèrent que toutes ces mesures les aideront à remonter la pente dangereuse sur laquelle ils glissaient sans pouvoir s’arrêter.

Partager
L’ÉTAT FRANÇAIS VIENT EN... sur :
Ban Single
Ban Single


Les articles ci-dessous peuvent aussi vous intéresser:



Les commentaires sont clos.