GRECE – LICENCES POUR DES MACHINES A SOUS

Modifié le 02 juillet 2015

La France et bien d’autres pays européens ne sont pas les seuls à vouloir encaisser des revenus astronomiques avec les taxes sur les jeux d’argent en ligne. Le gouvernement de la Grèce est lui aussi intéressé et a décidé de prolonger le monopole de l’OPAP, qui devait normalement se terminer en 2020. De nouvelles licences seront accordées pour des machines à sous et l’État compte également vendre des participations qu’il a dans plusieurs casinos.

Une régulation du marché des jeux en ligne va être initiée et un projet de loi préparé, copié en partie sur le récent projet français qui va justement être mis en application le 9 juin 2010. En Grèce, l’OPAP regroupe tous ce qui fait partie du marché des jeux : casinos, paris, courses hippiques et loteries, marché qui représentait en 2009 quelques 8.7 milliards d’euros.

Partager
GRECE – LICENCES POUR... sur :
Ban Single
Ban Single


Les articles ci-dessous peuvent aussi vous intéresser:



Qu'en pensez-vous ?

Vous êtes sur le point de commenter notre article ? Soyez polis et respectueux :)